Vulnérabilités

dimanche 23 juin 2024 01:44:44

Vulnérabilités plurielles vues sous l’angle des relations risques et droit selon les sous-thèmes : Les vulnérabilités des personnes, mais aussi de manière plus spécifique, celles liées à l’enfance et à la famille, sont abordées de manière approfondie dans le cadre de la Chaire Enfance et Famille.

Anne-Claire Grandjean, MCF droit public 

Sylvie Humbert, Pr. d’histoire du droit


Communément, la vulnérabilité renvoie au caractère de ce qui est vulnérable, c’est-à-dire de ce qui peut être blessé ou attaqué. D’emblée, les interactions entretenues entre la vulnérabilité et les risques sont manifestes. La blessure ou l’attaque et les risques de lésion subséquents sont ainsi les critères de définition inhérents à la notion de vulnérabilité. En ce sens, le vulnérable court par essence un risque : celui d’un danger dommageable. Or, parce que ce risque est protéiforme, l’axe vulnérabilités ne peut que se conjuguer au pluriel.

Appliquée aux personnes, l’étude scientifique des vulnérabilités confère à son analyse un enjeu considérable.  Les vulnérabilités des personnes physiques, d’une part, conduisent à s’intéresser aux caractéristiques inhérentes à ces dernières : l’âge, l’état de santé, le handicap, la nationalité, l’origine, le genre, le statut social, le statut de victime, etc…sont ainsi autant de spécificités qui renouvellent l’étude. Les vulnérabilités des personnes morales, d’autre part, invitent à questionner l’étude des risques affectant ces dernières peu important son statut : entreprises, associations, fondations, entités administratives, etc.

Mais qu’il s’agisse de l’étude des vulnérabilités des personnes dans l’un ou l’autre de ces deux volets, l’ambition est toujours la même : s’attacher à vérifier si le droit, l’économie, les sciences politiques ou encore l’histoire ont offert, de façon préventive ou curative, aux personnes vulnérables davantage de protection ou, au contraire, ont conduit à instaurer un cadre source de nouveaux risques juridiques, financiers ou encore sécuritaires. 

C’est donc dans une approche transdisciplinaire que l’étude des vulnérabilités des personnes est conduite au sein du C3RD.


FOCUS SUR LA CHAIRE ENFANCE & FAMILLE

Voici 10 ans que s’est développée, au sein de la Faculté de Droit de l’Université Catholique de Lille, une chaire d’enseignement et de recherche qui a pour ambition de nourrir la réflexion sur la reconnaissance et la mise en œuvre des droits des enfants, sur la prise en considération de leur intérêt supérieur, sur l’enfance au cœur des structures familiales, dans une approche multidisciplinaire.