Yacine Daquin

Doctorants

Yacine rédige actuellement une thèse sur « La régulation de l’intelligence artificielle dans la médecine contemporaine ».

Faculté de Droit de l’Université Catholique de Lille Centre de Recherche C3RD

Yacine DAQUIN est titulaire d’un master 2 en Droit de la responsabilité médicale obtenu à la Faculté Libre de Droit de Lille. Il est membre du Centre de recherche sur les relations entre le risque et le droit (C3RD) et de la Chaire droit et éthique de la santé numérique. Il enseigne l’introduction générale au droit et le droit de la famille en 1ère année. Il a aussi été chargé de cours en introduction générale au droit durant deux années à Sciences po Lille. Enfin, il intervient dans le Diplôme universitaire « Santé numérique » de la Faculté de Médecine et de Maïeutique.

Depuis 2018 il est assistant doctorant au C3RD ainsi qu’au Centre de recherche information, droit et société de l’Université de Namur. Il rédige actuellement une thèse sur « La régulation de l’intelligence artificielle dans la médecine contemporaine ».

L’intelligence artificielle (IA) est un champ de l’informatique qui bouscule l’ensemble des sphères de la société et notamment de la santé. Tandis que les machines industrielles ont conduit à l’automatisation des tâches simples et répétitives, l’IA permettrait d’automatiser des tâches créatives nécessitant de l’intelligence.

En santé, des études montrant une IA capable de réaliser des actes de diagnostic ou de prédiction avec une précision égale ou supérieur aux médecins se multiplient. Ces performances promettent une standardisation et une amélioration du soin car chacun aurait accès à un expert de son domaine, c’est-à-dire à une IA. En revanche, des questions éthiques et juridiques émergent concernant les risques d’une automatisation d’actes aussi sensibles. Ce risque s’est rapidement heurté à la volonté du corps médical de renforcer la responsabilité du médecin afin qu’il reste seul décideur. Toutefois la question sous-jacente  est plus générale : quelle régulation pour réduire les risques de l’IA sans entraver l’innovation ? Pour répondre, les législateurs européen et français ont proposé des principes éthiques qui devront gouverner la régulation de l’IA : transparence, responsabilité, vie privée, non-discrimination, sécurité.

L’objectif de cette recherche est double. Le fonctionnement et l’impact de l’IA sur la médecine étant peu connus, il conviendra de les identifier. Ensuite, il s’agira d’évaluer la pertinence des règles de droit applicable à l’IA à l’aune des principes éthiques soulevés par la législation communautaire et nationale.

Publications & activités

Type d'activité
  • Publications
    • Chapitres d’ouvrages
    • Directions d’ouvrages
    • Ouvrage
    • Articles dans des revues
  • Activités de valorisation
    • Organisations évènements scientifiques
    • Participations à des évènements
    • Radio – TV – Web
Désolé, aucun contenu trouvé.

Actualités de Yacine Daquin

Lorem ipsum dolor sit amet, consetetur sadipscing elitr, sed diam nonumy eirmod tempor invidunt ut labore et dolore magna aliquyam erat, sed diam voluptua. At vero eos.