Paix et sécurité – Une anthologie décentrée

mercredi 28 fvrier 2024 08:27:41

Tout juste parue, sous la direction scientifique de Delphine Allès, Sonia Le Gouriellec et Mélissa Lavaillant, cette anthologie commentée qui réunit 25 auteurs européens, africains, canadiens et asiatiques est conçue comme une réponse aux débats épistémologiques au sein de la discipline des relations internationales.
Rendez-vous Jeudi 2 mars à 19h au Bar 61 (Paris XIXième) pour échanger avec les auteures !

Chercheurs associés

Nouvel ouvrage aux éditions du CNRS, sous la direction scientifique de Delphine Allès, Sonia Le Gouriellec et Mélissa Vaillant, Paix et sécurité – Une anthologie décentrée est le fruit de cinq années de travail.

Ce livre est une anthologie commentée qui réunit 25 auteurs européens, africains, canadiens et asiatiques conçu comme une réponse aux débats épistémologiques au sein de la discipline des relations internationales, aux appels au décentrement et comme un outil pédagogique visant à proposer de nouvelles sources (extra occidentales) aux enseignants chercheurs.

Vous souhaitez rencontrer les auteures, échanger, discuter, obtenir un exemplaire dédicacé?
Rendez-vous Jeudi 2 mars à 19h au Bar 61 (Paris XIXième)

  • Résumé

Les relations internationales ont connu un tournant ces deux dernières décennies : celui d’un décentrement, et de la fin d’une lecture majoritairement transatlantique de l’ordre mondial. Cette anthologie entend contribuer à cet effort, en tâchant non plus seulement d’envisager l’altérité, mais surtout de penser avec elle. Elle met en évidence une diversité de conceptions de la paix, de la sécurité et des conditions de leur mise en œuvre.

Les extraits des textes et sources orales retranscrits ici (dont certains sont traduits pour la première fois en français) nous viennent de la zone saharo-sahélienne, de Chine, du Japon, de Madagascar, de Mongolie, de Russie, mais aussi des mondes berbère, juif, maya, malais, persan ou encore du sous-continent indien et de Mésoamérique.


Les commentaires qui les accompagnent mettent en évidence chacun des contextes historiques et socio-politiques d’élaboration de ces sources, tout comme les éventuelles controverses suscitées par leur authenticité, les enjeux de traduction ou encore les usages politiques dont elles ont pu faire l’objet. Leurs mobilisations contemporaines sont également analysées, et mises en dialogue avec les approches conventionnelles de la paix et de la sécurité en relations internationales.


Un ouvrage pour tous les enseignants, étudiants et curieux, désireux de développer une approche globale de la science politique et des relations internationales.

  • Delphine Allès est professeure de science politique et relations internationales à l’Inalco, spécialiste de l’Asie du Sud-Est.
  • Sonia Le Gouriellec est maîtresse de conférences en science politique à l’Université catholique de Lille, spécialiste de la corne de l’Afrique.
  • Mélissa Levaillant est docteure en science politique, spécialiste des relations internationales en Asie du Sud.