Sonia Le Gouriellec

Enseignants-chercheurs

Axe(s) thématique(s) : Sécurité

Maîtresse de conférences en Science politique Domaines de recherche : études de sécurité, paix et sécurité en Afrique, Corne de l’Afrique, politiques étrangères, stratégies des petits Etats.

Faculté de Droit de l’Université Catholique de Lille - Centre de Recherche C3RD
Téléchargez le cv de Sonia Le Gouriellec

Docteure en Science Politique (Relations internationales), Sonia Le Gouriellec est maîtresse de conférences à l’Université Catholique de Lille (Faculté de Droit), elle était auparavant chercheure à l’Institut de Recherche Stratégique de l’École militaire (IRSEM) du Ministère des Armées, en charge de l’Afrique subsaharienne.  Enseignante à Sciences Po Paris (campus de Reims, programme Eurafrique), elle est également chercheure associée au Laboratoire interdisciplinaire d’étude du politique Hannah Arendt (LIPHA) – Université Paris-Est. Elle est membre du CA de l’Association pour les Etudes sur la Guerre et la Stratégie et co-responsable du groupe « Approches extraoccidentales comparées ». 

Elle a coordonné en 2017 un ouvrage “Notre monde est-il plus dangereux” (Armand Colin) regroupant une vingtaine de contributions. Spécialiste en études de sécurité, ses travaux portent principalement sur les problématiques de paix et sécurité en Afrique et en particulier dans la Corne de l’Afrique, les politiques étrangères et les stratégies des petits Etats. Elle a publié en mars 2020 l’ouvrage « Djibouti: la diplomatie de géant d’un petit Etat » (Presses universitaires du Septentrion). Elle a publié dans International Affairs, Etudes Internationales, Afrique contemporaine, etc. Elle dirige le blog Good Morning Afrika et anime la page @MorningAfrika sur Twitter.

Publications & activités

Type d'activité
Publications, Contributions et projets

« Etat développementaliste »

Entrées « Etat développementaliste », Pascal Mbongo, Carlo Santulli, François Hervouët (dir.), Dictionnaire encyclopédique de l’Etat, Lextenso/Poitiers, décembre 2014.

Sonia Le Gouriellec

Publications, Autre publication

« James Fergusson. The world’s most dangerous place. Inside the outlaw state of Somalia »

Recension, « James Fergusson. The world’s most dangerous place. Inside the outlaw state of Somalia », Afrique contemporaine, 2014/2, n° 250, p.168.

Sonia Le Gouriellec

Autres activités de recherche, Encadrements de travaux de recherche, Activités d’expertise, Responsabilités scientifiques

Forum de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique

Cinq participations au Forum de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique depuis 2014

Sonia Le Gouriellec

Publications, Articles dans des revues

« L’accélération de l’histoire dans la Corne de l’Afrique »

« L’accélération de l’histoire dans la Corne de l’Afrique », Annuaire Français de Relations Internationales 2013, Paris, Université Panthéon-Assas, Centre Thucydide, 2013, p.183-197.

Sonia Le Gouriellec

Activités de valorisation, Participations à des évènements

5ème Conférence européenne sur les études africaines

« When the guerrillas took power : secessionists trajectories in the Horn of Africa ». 5è Conférence européenne sur les études africaines – Lisbonne (Portugal)

Sonia Le Gouriellec

Activités de valorisation, Participations à des évènements

81e Congrès de l’Association francophone pour le savoir

« Le concept de complexe conflictuel régional à l’épreuve de la conflictualité dans la Corne de l’Afrique » 81e Congrès de l’Association francophone pour le

Sonia Le Gouriellec

Autres activités de recherche

Membre d’une Association

Depuis 2013, Membre de l’Association Française pour le Développement de la Recherche Scientifique en Afrique de l’Est (ARESAE)

Sonia Le Gouriellec

Autres activités de recherche

Membre du réseau FROP

Depuis 2013, Membre du réseau Francophone de Recherche sur les Opérations de Paix (ROP)

Sonia Le Gouriellec

Actualités de Sonia Le Gouriellec

Lorem ipsum dolor sit amet, consetetur sadipscing elitr, sed diam nonumy eirmod tempor invidunt ut labore et dolore magna aliquyam erat, sed diam voluptua. At vero eos.