Un nouveau think tank dédié à la Santé numérique et la télésanté verra bientôt le jour

mercredi 24 juillet 2024 03:24:26

Lina Williatte, professeure de droit privé, membre du C3RD, avocate au Barreau de Lille et vice-présidente de la Société Française de la Santé Digitale (SFSD), co-fondatrice d’un think thank dédiée à la santé numérique et à la télésanté.

Chercheurs associés

Un article publié récemment sur « Hospimedia, l’actualité des territoires de santé » annonce le lancement d’un nouveau think thank dédié à la santé numérique et à la télésanté. Le projet a été créé par Pierre Simon, directeur de Télémedaction, Jacques Lucas, ancien président de l’Agence du numérique en santé, Pr Thierry Moulin, doyen de la faculté de l’université de Franche-Comté et Lina Williatte, co-directrice du C3RD, avocate et professeur de droit à l’Université Catholique de Lille.

L’annonce de la création officielle du Think Tank: 1er Décembre 2023

Le nouveau think tank dédié à la santé numérique et à la télésanté, cofondé par Pierre Simon, Jacques Lucas, le Pr Thierry Moulin et Lina Williatte, sera officiellement créé le 1er décembre 2023. Il vise à mettre en avant les pratiques de terrain en opposition aux plateformes largement médiatisées. Le think tank organisera des webinaires mensuels en soirée pour les professionnels de la santé, débutant en janvier 2024 avec un focus sur la téléconsultation assistée par un infirmier, basée sur l’expérience menée en Occitanie. L’objectif est de promouvoir les parcours de soins « hybrides », intégrant le distanciel et le présentiel, en confrontant les expériences de terrain aux travaux scientifiques nationaux et internationaux. Le think tank défend l’idée novatrice d’une alternance des soins distanciels et présentiels, cherchant à influencer la perception dominante, particulièrement affectée par la généralisation de la téléconsultation pendant la crise du Covid-19.

Lire l’article dans son intégralité:

1er Webinaire – 25 Janvier 2024: « la téléconsultation assistée par un infirmier, à partir de l’expérience menée en Occitanie »