Justice et Paix. Temple de la concorde

mercredi 07 dcembre 2022 05:46:41

Dirigé par Sylvie Humbert, Professeur d’Histoire du Droit et Denis Salas, Magistrat, cet ouvrage publié en juillet dernier, montre l’émergence d’institutions judiciaires plus proche des victimes et aborde la question, peu exploitée jusqu’alors, d’une justice pacificatrice, notamment après un génocide.

Chercheurs associés

Publié le 22 juillet 2022, cet ouvrage a été dirigé par Sylvie Humbert , Professeur HDR d’Histoire du Droit et des Institutions à l’Université Catholique de Lille (France) et le Professeur Denis Sallas Magistrat, Président de l’Association française pour l’histoire de la justice et directeur de la revue Les Cahiers de la justice.

Résumé de l’ouvrage** :

Au-delà de la notion de paix entre les Etats cet ouvrage montre l’émergence d’institutions judiciaires plus proche des victimes et aborde la question, peu exploitée jusqu’alors, d’une justice pacificatrice, notamment après un génocide.

La justice est le lieu où la discorde entre les personnes peut être résolue, et cela depuis l’Antiquité. Concilier, réconcilier, amender, punir, entendre, écouter, rassembler, juger, apaiser, réparer, transiger… le sujet est large et les acteurs pour répondre à ces missions pacificatrices nombreux. Sont ainsi évoqués dans cet ouvrage : les symboles de la discorde et de la réconciliation, les actes et les gestes de paix depuis le Moyen Âge en France, et tout ce qui a trait aux personnes, leur statut, leurs vulnérabilités. Au-delà de la paix entre les Etats, les auteurs se sont interrogés sur le sens d’une justice pacificatrice notamment après un génocide. L’impunité des auteurs des actes de génocide est devenue la règle mais la réconciliation des peuples meurtris fait appel à des institutions judiciaires plus proches des victimes et à de nouveaux hommes et femmes chargés d’apporter une paix durable. Une nouvelle humanité pénale donne à la justice des outils de dissuasion, de prévention, de réparation, de non-répétition. La restauration de la paix par la justice, un nouvel enjeu au XXIe siècle ?


**Source éditeur

Avec les contributions de :

Jean-Pierre Allinne, Jean d’Andlau, Olivier Beauvallet, Jean-Pierre Bonafé-Schmitt,Philippe Caillé, Robert Cario, Manuel Carius, Jean Damascene Bizimana, Kouky Fianu, Valérie Hayaert, Thomas Hippler, Joël Hubrecht, Sylvie Humbert, Jean-Paul Jean, Cathy Leblanc, Xavier Pacreau, Jean-François Petit, Adrien Pitor, Sophie Poirey, Denis Salas, Aggée M. Shyaka Mugabe, Françoise Sironi, Yves Ternon, Damien Vandermeersch, Sophie Viguier-Vinson, Eric Vinson.